Les conseils

Conseils de gynécologie et de

Nos docteurs répondent à vos questions

Nos docteurs répondent à vos questions Une question à propos de votre santé ? Un doute par rapport à votre corps ? Un problème qui vous préoccupe ? Nos docteurs répondent à vos interrogations et vous apportent des réponses et des conseils. Pour faciliter la navigation, les sujets sont regroupés en fonction de votre tranche d’âge.

santé de la femme

du docteur.

45-55 ans

Les bouffées de chaleur sont un symptôme de ménopause très répandu et concernent près de 75% des femmes. Bien que spectaculaires, elles sont en général inoffensives.

Elles se manifestent en raison d’un bouleversement hormonal : la sécrétion d’œstrogènes diminue et entraîne un déséquilibre hormonal qui dérègle le mécanisme de régulation de la température corporelle (thermostat interne).

Elles évoluent, en moyenne, sur une durée de 3-5 ans et peuvent apparaitre irrégulièrement plusieurs fois par jour, très souvent au milieu de la nuit.

Pour les évaluer, une série d’examens complémentaires est nécessaire, comme un bilan hormonal du sang avec dosage des hormones sexuelles et de la thyroïde.

Pour les atténuer, un traitement sur mesure est prescrit, en tenant compte des risques et des bénéfices. Plusieurs approches sont possibles : un traitement hormonal substitutif, une phytothérapie ou des compléments alimentaires.

La baisse ou l’absence de désir sexuel peut avoir de nombreuses origines. Votre libido peut être réduite, par exemple, en cas de troubles hormonaux, de situations difficiles et stressantes que vous traversez, d’une maladie, d’un médicament ou d’un état psychologique.

Pour obtenir un diagnostic plus précis, découvrir la cause du problème et obtenir de l’aide, il est important de consulter et de réaliser quelques examens, parmi lesquels un bilan hormonal.

Divers traitements peuvent ensuite être proposés, allant du coaching psychologique à l’introduction de certaines hormones, en passant par la phytothérapie.

La texture de la peau et son hydratation sont souvent dépendantes de la quantité de liquides consommé durant la journée. Une bonne hydratation, c’est-à-dire au minimum 1,5 litre par jour, permet de prévenir les sécheresses.

Chez les femmes mûres, la réduction des hormones est liée à l’augmentation la sécheresse de la peau. En effet, la peau a moins tendance à garder l’eau.

La prévention de la sècheresse se fait par l’application locale de crème hydratante, une bonne hygiène hydrique et, en cas de nécessité, par l’introduction d’un traitement hormonal substitutif.

Des troubles de la concentration peuvent se manifester lors d’un déséquilibre des hormones. Ils s’accompagnent parfois d’autres symptômes : bouffées de chaleur, sécheresse et troubles de l’humeur.

Cependant, l’origine de la difficulté à fixer votre attention peut aussi résulter d’un surmenage physique ou psychique.

Dans tous les cas, un check-up chez votre médecin permettra d’éclaircir la situation. Celui-ci comprend généralement un bilan hormonal, afin de mesurer différents paramètres et d’exclure de l’anémie, des troubles de la thyroïde ou un déséquilibre hormonal.

Le traitement sera adapté en fonction du diagnostic.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans la population féminine suisse, avec près de 6000 cas par an. Il constitue également la principale cause de mortalité dans les cancers. Plus il est dépisté tôt, meilleures sont vos chances de succès dans le traitement.

Sans histoire médicale positive dans votre famille, il est recommandé d’effectuer un dépistage à 50 ans, par une mammographie. Un programme de dépistage cantonal (https://www.swisscancerscreening.ch/fr) vous permet d’ailleurs de faire un dépistage tous les deux, remboursé par l’assurance-maladie de base.

En cas de présence de cancer du sein dans une parenté proche, on recommande un dépistage plus précoce.

Le site internet:Votre SantéLe site internet:A proposLe site internet:Votre bien etre